Action connaissance formation pour la surdité

  • Vue de cet article821
  • Vous aimez0
  • Evaluez cet article12345

Laissons aux auteurs la présentation de ce livre : “Depuis quelques années, le dépistage néonatal de la surdité tend à se généraliser et soulève plusieurs questions par rapport à la prise en charge qui peut être proposée aux très jeunes enfants déficients auditifs : Que pouvons-nous proposer à ces enfants et à leurs familles ? Quelle prise en charge ? Quand la commencer ? Quel suivi proposer ? Pour quel degré de surdité ?.

Marie Bachelet & Agnès Pascal Editions Solal, septembre 2008 – 3 tomes, 70 € –

www.editions-solal.fr

Laissons aux auteurs la présentation de ce livre : “Depuis quelques années, le dépistage néonatal de la surdité* tend à se généraliser et soulève plusieurs questions par rapport à la prise en charge qui peut être proposée aux très jeunes enfants déficients auditifs : Que pouvons-nous proposer à ces enfants et à leurs familles ? Quelle prise en charge ? Quand la commencer ? Quel suivi proposer ? Pour quel degré de surdité ? Ce sont des questions qui ont motivé la création du matériel “Naissance au pays du langage”, destiné aux orthophonistes. Celui-ci s’appuie sur les éléments théoriques du développement de l’enfant normo-entendant et de l’enfant déficient auditif pour ensuite proposer un bilan qualitatif et des activités adaptées. En repérant les étapes-clés du développement à travers les items du bilan, l’orthophoniste pourra adapter les sollicitations à apporter à l’enfant et mener un accompagnement parental et extra-parental approprié. La prise en charge très précoce de l’enfant déficient auditif est un domaine en constante évolution, ainsi “Naissance au pays du langage” est un outil permettant de mettre à jour toutes les compétences existantes ou à venir de l’enfant afin de proposer une intervention orthophonique la plus écologique au travers d’un processus dynamique”.

Le titre est “alléchant” et d’actualité, l’ouvrage se compose de 3 fascicules. Le premier recueil comprend :
– Une partie théorique où sont exposés le programme de prévention concernant le dépistage néonatal et des rappels théoriques sur le développement du langage.
– Une partie pratique où sont présentées 3 études de cas succinctes. Les deux autres fascicules comprennent :
– La proposition d’évaluation qui reprend de nombreux items du Brunet-Lézine (un test d’évaluation du développement psychomoteur), test étalonné dont on peut se demander s’il est intéressant que des orthophonistes en passent quelques items seulement. Même si le regard de l’orthophoniste se doit d’être ouvert au développement global de l’enfant, il peut être problématique d’emprunter une partie des élements d’épreuves qui seront peut-être utilisées par un psychomotricien ou un psychologue en situation de test précis et complet. Cette proposition d’évaluation s’appuie, entre autre, sur le matériel DIALOGORIS d’Antheumis P. et Ercolane-Bertrand F. et Roy, bien connus des orthophonistes concernés par la petite enfance.
– Le livre d’activités, très coloré, qui reprend avant tout des comptines et des activités classiques en éducation précoce. Ainsi, 2 pages A4 sont consacrées à expliquer que l’orthophoniste peut jouer à cache-cache avec l’enfant ou qu’il peut faire rouler la balle vite ou lentement. L’effort d’avoir classé ces activités par niveau d’âge, en expliquant la pertinence de ce type d’activité est pourtant intéressant.
Cette partie du livre d’activités pourrait sans doute parler à certains parents ou, il me semble, à des étudiants, mais pas forcément à des professionnels spécialisés en surdité. v

Brigitte Gévaudan, Orthophoniste

* Voir aussi le hors-série N°2 de Connaissances Surdités, les Actes du colloque Acfos 5 “J+2, dépistage systématique de la surdité. Changer les pratiques” (20 euros), ainsi que les textes des journées d’études Acfos de 2006 “Diagnostic très précoces des surdités : quelles réponses apporter”, parus dans les numéros 15 à 18 de Connaissances Surdités.