Action connaissance formation pour la surdité

  • Vue de cet article957
  • Vous aimez0
  • Evaluez cet article12345

L’objectif de cet ouvrage est d’amener le lecteur à imaginer les multiples situations de communication qui s’offrent à la personne sourde. Malgré l’amélioration qualitative des appareillages ou des implants cochléaires, la prise en charge par l’orthophoniste reste primordiale et est de plus en plus importante.

Annie Dumont
Elsevier Masson, Mai 2008, 235 p., 35 €

L’objectif de cet ouvrage est d’amener le lecteur à imaginer les multiples situations de communication qui s’offrent à la personne sourde. Malgré l’amélioration qualitative des appareillages ou des implants cochléaires, la prise en charge par l’orthophoniste reste primordiale et est de plus en plus importante. Depuis de nombreuses années, il travaille en partenariat avec les autres professionnels de santé et de l’éducation. La prise en charge de l’orthophoniste permet à la personne sourde d’accéder au langage à travers : le développement de la communication, l’apprentissage de la lecture labiale, la conversation de la voix ou l’intelligibilité de la parole et les stratégies d’écoute. Cet ouvrage propose une synthèse de connaissances actuelles illustrées par des nombreux cas cliniques avec une part importante consacrée aux programmes rééducatifs dans les domaines de l’éducation auditive, de la voix, de l’intelligibilité, du lexique et de la lecture labiale. À la fin de l’ouvrage, une liste d’exercices pour s’entraîner, correspondant aux différents éléments évalués, est proposée. Cet ouvrage s’adresse aux orthophonistes et aux professionnels impliqués dans la prise en charge de la surdité mais aussi à tous les personnes – médecins, enseignants, parents – qui côtoient le monde de la surdité (ORL, audioprothésistes, psychomotriciens…).