Les problématiques découlant d’un dysfonctionnement vestibulaire chez l’enfant sourd

Détail de l'évènement

Contenu

L'areflexie vestibulaire est un déficit neurosensoriel qu’il est important de diagnostiquer, évaluer et de prendre en charge au même titre qu'un autre déficit sensoriel. D'autant plus qu'elle entrave le développement des moyens de compensation de la surdité avec un effet de comorbidité important.

Ces déficits vestibulaires sont beaucoup plus fréquents chez l’enfant sourd que chez les enfants non sourds.

Il est donc essentiel de faire connaître aux professionnels de la surdité quels sont les éventuels troubles psychomoteurs associés (troubles de l’équilibre, de la coordination motrice…) afin de les aider à proposer des réponses appropriées. Repérer et comprendre d’éventuels troubles vestibulaires chez l’enfant sourd permettront de mettre en place des stratégies de palliation d’autant plus efficaces qu’elles seront précoces. Les recherches récentes en neurosciences cognitives vestibulaire, nous permettent de mieux comprendre les difficultés que peuvent développer certains enfants sur le plan des apprentissages. La rééducation vestibulaire pédiatrique et psychomotrice est en plein essor.

Au cours de ce stage, il sera donc reformulé le rôle fonctionnel de l’appareil vestibulaire dans l’établissement des structurations de base, afin de déterminer l’importance de la compensation naturelle, mais surtout ses limites en fonction d’un certain nombre de critères comme l’âge d’apparition des troubles ou celui du démarrage de la prise en charge, les particularités du dysfonctionnement et leur intensité. Puis seront distingués les risques de perturbations dus au détournement des fonctions proprioceptives et visuelles vers un autre usage. Des signes cliniques atypiques touchant l’établissement de représentations corporelles, des appréciations de l’espace réel et graphique et de l’adaptation de soi vers l’extérieur seront rattachés au système de l’équilibration, afin d’expliquer l’utilité des aides à l’intégration et le peu d’efficacité des moyens plus usuels. Dans un deuxième temps, un versant préventif sera proposé, avec les signes d’appel chez le très jeune enfant, l’établissement du diagnostic et la lecture des résultats des tests du bilan vestibulaire. La présentation des différents modes de prise en charge ou des accompagnements parentaux et interdisciplinaires permettra certaines distinctions. Enfin les étapes indispensables permettant le dépassement de prétendues dyspraxies motrices, visuomotrices et visuospatiales seront répertoriés.

  • Dates : Jeudi 21 et vendredi 22 mars 2019
  • Durée : 2 jours - 12h
  • Tarif : 370 euros
  • Public : professionnels de la surdité : orthophonistes, enseignants spécialisés...

Formulaire inscription formation

    N° de déclaration d'existence à la DRTE d'Île de France : 117525392 75
21 Mar
Les problématiques découlant d’un dysfonctionnement vestibulaire chez l’enfant sourd
  • Organisé par: ACFOS
  • Intervenants: Dr Sylvette WIENER-VACHER, Médecin ORL Hôpital Robert Debré, Paris; Catherine BALAŸ, Psychomotricienne, CAMSP DA Asso. PEP 69, Villeurbanne et Cécile BECAUD, Kinésithérapeute vestibulaire, Lyon.
  • Tél: 09 50 24 27 87
  • Email: contact@acfos.org